A Propos

Introduction

Il a été constaté qu’en Afrique Centrale, plus de 70% des catastrophes naturelles sont d’origine météorologique. Les cadres privilégiés pour l’élaboration des prévisions consensuelles et des systèmes d’informations méritent en ce sens d’être consolidés, afin de permettre aux décideurs de prendre des dispositions qui permettront de minimiser les risques de catastrophes. Le manque d'informations appropriées sur la météorologie/climat à des échelles appropriées est souvent cité comme un obstacle majeur pour relever les défis de la variabilité et du changement climatique en Afrique. Beaucoup d'efforts d'intervention actuels cherchent à mettre en oeuvre des projets d'adaptation sur le terrain, tout en négligeant l'amélioration des institutions du climat pour générer des informations appropriées qui soutiendront le développement et les efforts d'adaptation. Cela a conduit à des appels par les décideurs africains et les partenaires au développement pour améliorer d'urgence la fourniture d'informations météorologiques/climatiques appropriées afin de réduire les risques de catastrophes. Pour réduire le gap entre les Centres mondiaux et les SMHN, en tant que futur CCR de l'Afrique Centrale en charge de la suivi opérationnel du climat, de la gestion des données et de la formation, le Centre Climatique Régional CAPC-AC se propose de recevoir les données des PNT de l'ACMAD, les traiter, faire une réduction d'échelle appropriée et retransmettre les résultats et les informations adaptés aux SMHN des pays de l'espace de l’Afrique Centrale. Le centre CAPC-AC se doit de renforcer les capacités des SMHN en modélisation, en analyses et prévision de phénomènes météorologiques à fort impact en vue de la réduction des risques de catastrophes. Pour la mise en oeuvre de ce projet afin d'atteindre les objectifs et les résultats, au CAPC-AC et dans les pays de l’Afrique Centrale, les besoin identifiés sont des : - terminaux de réception, de traitement et de visualisation des PNT au Centre Régional CAPC-AC. - ordinateurs et serveurs de haute performance et de grandes capacités et des outils pour tourner et stocker les sorties de modèles. - un personnel hautement qualifié, recruté pour la mise en oeuvre du projet. Ce personnel assurera la production et la diffusion des PNT en utilisant les conditions aux limites des centres de globaux de prévision de l'OMM, de l'ACMAD, etc. - une plateforme de partage et d'échange entre le CAPC-AC et les SMHN d'une part et entre les SMHN et les agences de gestion des risques de catastrophe d'autre part- Exemple de l'interface d'utilisateur du Cadre Mondial des Services Climatiques (CMSC).

Les objectifs du Projet

L’Objectif Général est de construire la résilience aux catastrophes naturelles dans la région et les pays d’Afrique Centrale et Etats Membres de la CEEAC. Les objectifs spécifiques qui en découlent, permettent de renforcer les capacités opérationnelles du CAPC-AC. Ces objectifs sont décrits et clarifiés dans l’encadré suivant :

1. Exploiter les Prévisions Numériques du Temps (PNT) en vue de réduire les risques des catastrophes hydrométéorologiques;

2. Mettre en place des procédures d’exploitation au niveau des pays (SMHN), des PNT en vue d’améliorer les processus de Réduction des Risques de Catastrophes (RRC) au niveau national ;

3. Développer les Prévisions Climatiques Saisonnières d’Afrique Centrale (PRESAC) en étroite relation avec les SMHN


Ces objectifs seront réalisés avec la collaboration étroite de l’ACMAD avec qui un accord spécifique sera mis en place et sont en conformité avec la mission du centre régional et avec le Fonds Spécial ClimDev (CDSF), qui vise à contribuer à la production, la large diffusion et l’utilisation des informations fiables et de qualités (Domaine d’intervention N°1 du CDSF).